Participation à une étude scientifique.

Participation à un échantillon d’une étude mesurant l’effort physique fourni par tonne d’eau apportée au sol : comparaison entre les systèmes pelle-à-neige/brouette versus  arrosoir.

Les résultats préliminaires avaient déjà montré qu’avec une neige très humide l’effort fourni est moindre qu’en arrosant pour un apport d’eau égal. Un protocole rigoureux de mesure de la densité de la neige a été mis en place dans un laboratoire frigorifique (situé dans la cuisine collective).
Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque la densité de la neige est maximale, çad récoltée après une forte pluie.

L’étude, bientôt publiée dans la revue mensuelle de l’Institut de la Neige et des Recherches Alambiquées (INRA) conclut que malgré le meilleur rendement de l’hydratation manuelle avec la méthode pelle-à-neige/brouette, les conditions optimales (neige très humide) sont trop peu fréquentes pour développer cette méthode à grande échelle. L’étude fût donc interrompue à cause de son inutilité.